La sombre affaire de l’Examen Américain

Avec l’arrivée de l’automne, d’Halloween et des playoffs de Baseball (GO BREWERS!) voici voilà que se profilent les premiers examens…

image

(Attention! Ceci est un stéréotype! le fameux A+ n’est pas utilisé à Marquette et les professeurs écrivent des points et pas des lettres sur les copies! Voir fin du billet.)

Euh, par où commencer… du côté du calendrier officiel peut-être? Sur le papier, le semestre américain se compose ainsi: un bon mois de cours, une première série d’examens, 4 jours de “vacances”, un autre bon mois de cours interrompu par 5 jours de vacances de Thanksgiving puis encore une semaine d’examens.

Officiellement, donc, chaque matière comporte 2 tests. Les premiers examens, ou Mid-terms exams, se tiennent mi-octobre (soit maintenant), commencent un jeudi et s’achèvent un mercredi. Oui, car du lundi au lundi, c’est trop facile! Étrangement, sur mes 5 matières ce semestre, un seul professeur a jugé approprié de tenir compte de la périodes convenu pour les Mid-terms. Les autres ont semble-t-il décrété qu’il en serait autrement et surtout que 2 examens le semestre c’était trop légé. Bref, me voilà donc avec 4 tests déjà passés avant les mid-terms, 1 pendant et 4 autres après! Soit, au lieu d’une semaine d’intense examination, 1 mois de dur labeur… conclusion: ne pas se fier au planning officiel. Ça promet pour les examens de fin de semestre!

Une fois le mystère de la date résolu, passons au coeur du problème: le contenu et la forme de l’examen. Pour le contenu, c’est simple, le professeur (en général) le précise avant le test en distribuant un study guide. Suivant les professeurs, le study guide révèle, dans les grandes lignes, les thèmes abordés lors de l’examen (honnête mais répétitif par rapport au cours). Mais parfois, il dévoile les réponses à l’examen (malhonnête mais tellement pratique). Je précise que tous les étudiants ont signés un contrat d’honnêteté académique à la rentrée, no comment.

Voyons la forme. Au choix (ou pas) on trouve des questions à choix multiples ou des vrai/faux (et une mauvaise réponse n’est pas égale à -1! Merci de l’info, si j’avais su j’aurais tenté ma chance aux questions 9 et 22…), mais aussi des phrases à trous et aussi (si on a de la chance) des trucs pour lesquels il faut savoir faire des phrases: questions ouvertes et mini (très mini) compositions. Dur!

image

Et pour le fun, un de mes examens était sur un support scantron. Comme dans les teen-movie américains, j’ai colorié les petites pastilles en noir au crayon papier HB n°2 (le jaune là, avec la gomme rose au bout!). Fun!

Une semaine après, ils étaient de retour, tout beaux, tout corrigés, tout notés! Chaque résultat est rapporté à une note sur 100. Cette note correspond à une lettre (A, AB, B, BC, etc.) sachant que chaque enseignant développe son système d’équivalence note/lettre. En résumé un 89/100 peut varié du A au AB. Vive la frustration.

Je finirai se billet par une note spéciale (c’est l’occasion) pour mon professeur de Finance. Après avoir attribué les points sur 100 à chaque copie, il fait un classement décroissant des élèves et distribue les lettres en fonction de ce classement. Les 6 premiers ont A, les 10 suivants on AB, etc. Dieu merci je suis tombé dans une classe de nuls… AB baby!!!

Orientation Week à Marquette

Le pique-nique animé par les athlètes de Marquette

Petite vidéo pour comprendre l’ambiance de la semaine de pré-rentrée à Marquette…

(Source : youtube.com)

Semaine d’orientation à Marquette: l’invasion des Freshmen!

Cette semaine le campus s’est quelque peu animé avec l’arrivée mercredi des 2000 nouveaux étudiants de première année, communément appelés les “Freshmen”. Le frémissement de début de matinée, avec l’arrivée des premiers “bleus” du campus et leur pick-up ou leur vans prêt à exploser, a pris de l’ampleur dès 11h pour se transformer en une déferlante d’étudiants, de parents, d’habits, de livres, etc, qui s’est poursuivi jusqu’au soir.

image

Parallèlement aux activités réservées aux étudiants internationaux comme moi, j’ai assisté à plusieurs évènements organisés pour les Freshmen à l’occasion de leur semaine d’orientation. L’ orientation week n’a rien d’un week-end d’intégration comme on le conçoit en France. Cette semaine est réservée à la découverte du campus, de la ville, de la promotion 2015 et à l’accueil des petits nouveaux.

image

De nombreuses visites et activités sont organisées pour eux (visite de la bibliothèque, du centre ville, conférences d’information, invitations aux premiers matchs des équipes universitaires, cinéma en plein air, etc.) et surtout en point d’orgue, un pique-nique géant animé par les athlètes des différentes équipes de Marquette…

image

… et le one man show d’un humoriste et acteur de la série “The Office” dans le gymnase (très grand gymnase) Al McGuire, berceau du basketball féminin sur le campus de Marquette.

image

D'autres EMSiens en exil

Pour l’ambiance du jour, cette chanson de David Tomaloff, extrait de la compilation OMCD3 regroupant des artistes de la scène locale de Milwaukee.

(Source : http)

We are Marquette!

Marquette University

Pèlerinage

Nous sommes le samedi 20 août 2011, 23h30 heure locale (+7h dans ma tête restée à l’heure française, soit 6h30 du matin). J’erre dans mon appartement situé au 3ème étage de Campus Town West, mon dorms. Je tourne en rond dans l’espoir de mettre mon horloge interne en phase avec mon nouveau fuseau horaire, en vain. Je suis bien arrivée avec toutes mes valises et sans encombres majeures à Milwaukee, Wisconsin, Etats-Unis.

Aujourd’hui, 16 h plus tôt, je décollais de Paris CDG après avoir bouclé mes valises juste à temps, failli ne pas réussir à imprimer ma carte d’embarquement, payé 75€ d’excédent de bagages, attendu 2 h en salle d’embarquement (comprenez 45 min au security-check, 15 min à espérer l’ouverture de l’embarquement et encore 1 h de queue/passage au détecteur de métaux/fouille au corps, pour atteindre les portes de l’avion et enfin mon siège… forcément avec tout cela, l’avion à décollé avec 1 h de retard.

2 films, 3 séries, 5 colères d’enfants en bas âge et 8h30 de vol plus tard, je débarque à Detroit. “Welcome to USA!”, le message tourne en boucle dans la zone de sécurité de l’aéroport et au bout de 1h30 d’attente pour faire tamponner mon visa, j’ai bien compris que j’étais la bienvenue aux Etats-Unis surtout si je ne suis pas mêlée à un trafic, que je n’introduis aucun animal, fruit ou fromage sur le territoire et si je réponds bien à toutes les questions de l’agent de la CBP (Custom and Border Protection)!

CBP agent

L’aéroport de Detroit Wayne County…pour résumer, c’est grand, divertissant et il y a un tram dans chaque aérogare!

image

Le reste du voyage fut rapide, Morphée m’ayant accompagné pendant mon deuxième vol… Puis Tori et Angela; mes coloc’, m’attendaient à l’arrivée avec un grand drapeau français et un panneau à mon nom pour me ramener au dorms sur le campus.

Ainsi s’est achevé mon premier jour à Milwaukee.

Pèlerinage